La gravure comme une marque indélébile et cristalline. Le sable et le verre partagent cet étrange paradoxe d’être durs et d’exprimer les lignes les plus douces

Gravures et Sculpture verre

LES HELENES

La gravure et la sculpture de verre

Le verre baigne notre civilisation et notre culture depuis des temps immémoriaux.
L’invention du verre par les hommes vient de l’est du bassin méditerranéen au proche orient 3500 ans avant notre ère, le verre ne devient toutefois la matière diaphane que l’on connaît, qu’après 2000 ans d’efforts. Connu à l’état naturel depuis la préhistoire
Au début l’Obsidienne,verre volcanique, était déjà taillée par l’homme pour former des pointes de flèches, l’obsidienne étant un verre naturel qui se forme lors des éruptions volcaniques, car l’élément de base du verre est le sable ou plus exactement de la silice fondue il y a quelque chose de mystérieux, de magique dans cette alchimie. Fabriquer il y a environ 5000 ans dans la vallée du NIL, les premiers objets artisanaux en verre furent découvert en Égypte, façonner de manière primitive, car à l’origine , on recouvrer de verre fondu un noyau d’argile que l’on retire ensuite quand la couche de verre avait refroidi pour fabriquer des récipient, base surtout pour le funéraire.
Mais il n’était pas encore ni transparent ni translucide, il était plutôt opaque comme la pâte de verre.
En faisant fondre de la chaux mélangée au sable blanc. Les Romains rendent cette matière plus transparente et la découverte du verre soufflée : Grâce à l’invention de la canne de souffleur 100 avents J-C ainsi les verriers ont pu fabriques des récipient plus grand. Cette technique gagna Rome ou les articles de verre fur très prises devenant plus populaires.
Le soufflage du verre se répand dans toute l’Europe avec l’expansion de l’empire romain. Les contenants en verre sont plutôt de petites taille jusqu’à l’époque moderne, il s’agit de pharmacie, de cosmétique, de funéraire ainsi que des ampoules soufflée à long col qui donneront la bouteille.
À l’âge d’or de Venise avec la découverte, des oxydes arrivent à la naissance du cristal ce verre très fin qui contient de la silice pure, des composés de soude, de potasse et surtout l’oxyde de plomb qui le rend brillant et agréablement sonore.
Après le moyen age dés le treizième siècle l’île de Murano devient le centre verrier le plus renommé en Europe est bientôt dans le monde entier. Toutes les cours s’arrêtaient à Murano pour faire réaliser des objets d’art, de la vaisselle d’apparat les lustres et les miroirs. Pour orner les plus beaux palais et châteaux de la renaissance
Du siècle des lumières à notre époque les évolutions du verre jusqu’à son industrialisation le verre est rester incontournable. La dalle de verre est très appréciée comme pour la pyramide du Louvre et les grandes tours de verre sont porteuses de toute la symbolique établie par la transparence du verre.

La gravure sur verre
Il y a plusieurs méthodes pour graver le verre, la taille a la meule, la gravure à l’acide, ou au laser.
La méthode choisie par les Helenes est la gravure au sablage qui donne au verre un aspect dépoli. La gravure sur verre au sablage est une technique qui leur permet de donner à la surface du verre une plus grande variété de texture. Selon les motifs à graver et le niveau d’expérience cette méthode leur offre plus de contrôle sur les reliefs obtenus pour transformer l’allure de la dalle de verre. La gravure sur verre et miroir, au sablage est un procédé obtenue, par projection d’un jet de sable très puissant sur l’objet en verre. Les grains de sable projetés créent de micro cavités qui permettent d’obtenir différents effets : le verre seulement dépoli, permet de dessiner des motifs en plusieurs profondeurs, et même de sculpter le verre dans la masse. Dans une cabine de sablage après avoir masqué avec des pochoirs en vinyle les plaques de verre ou de miroir. Les Helenes dessinent puis elles découpent leur pochoir pour créer leur pièce originale. En fonction du grain du sable utilisé elles obtiennent différentes nuances pour satiner ou contraire creuser dans le verre permettant des reliefs pour souligner les motifs est faire varier la lumière suivant les profondeurs. Une fois graver dans le verre le d’décor ne s’atténuera jamais. Le verre décoré et dépoli peut ensuite être peint pouvant ressembler à du vitrail, ou agrémenté de feuille d’or ou d’argent.
Les Helenes et la sculpture de verre
Sculpter le verre en taille directe comme la pierre ou le marbre est une technique récente dérivée de la taille avec des meules ou des scies diamantées et la gravure au jet de sable, on été rendues possibles que par les avancées technologiques. D’abord la coupe du verre plat à vitre de couleur verte bleu,elles utilisent un coupe verre manuel muni d’une molette au carbure,appelé ordinairement un diamant,qui sert à marquer la surface

Puis casser le verre de façon nette. Lorsque vous tracez la dalle de verre, on entend un léger cri qu’on appelle le cri du diamant, ensuite, on peut casser la dalle en morceaux. Suivant les volumes désirés, elles empilent et collent les différentes lames de verre utilisant une colle spécifique pour le verre en utilisant une lampe aux ultra-violets. Vient la sculpture dans la masse du verre, grâce au sablage. Protégées par un scaphandre alimenté en air et munies de gants. Elles utilisent des pistolets à débit d’air comprimé et de sable pour attaquer la matière, afin de pénétrer en creusant plus ou moins profondément dans les masses de verre afin d’obtenir des reliefs et des volumes, en usant les arêtes vives de la cassure, des lames de verre. Créant ainsi des formes organique, des plis, des vagues donnant des allures de givre, de grottes de glacer qui se déploient dans les parois transparentes du verre.

Schedule a Reading Today

Email

les.helenes@yahoo.fr

Téléphones

06 22 44 11 12

06 10 12 86 19

Adresse

16 Boulevard d’Aguillon

06600 Antibes